Mes destinations

Maroc: Dormir dans le désert de Merzouga

Le désert de Merzouga (ou les dunes de l’Erg Chebbi, qui est le vrai nom, puisque Merzouga est en fait le nom du village qui donne accès au désert) est vraiment une destination incontournable si vous visitez le Maroc et reste pour moi le plus beau souvenir de ce voyage. Il se trouve aux portes du Sahara près de la frontière Algérienne.

Comment se rendre jusqu’au désert de Merzouga?

L’aéroport le plus proche se trouve à Ouarzazate (desservi par Transavia depuis Orly) mais Marrakech est aussi une bonne option si vous avez un peu de temps (ou Fès mais je n’ai jamais visité).

Vous pouvez y aller soit en voiture, soit en bus. Je déconseille fortement le bus: le trajet depuis Marrakech est de 10h et ils proposent souvent un séjour de 3 jours (dont 20h de bus du coup..) et je trouve dommage de louper tout ce qu’il y a à voir sur la route, d’arriver déjà épuisé dans le désert et surtout d’être en groupe alors que c’est un lieu qui s’apprécie encore mieux quand on est au calme.

Pour rappel nous avions loué une voiture pour 13 jours qui nous avait couté 99€ de location et 72€ d’essence (l’itinéraire complet de notre roadtrip se trouve dans mon article précédent).

Je vous invite vraiment à faire ce roadtrip et de profiter des étapes sur la route et de passer ensuite 2 nuits dans le désert. A mon avis une nuit c’est trop court, et les couchers de soleil sont tellement beaux qu’il serait dommage d’en voir qu’un seul!

Quand visiter le désert de Merzouga?

Tout dépend des temperatures que vous désirez (automne et printemps sont chauds mais supportables, hiver un peu plus doux surtout la nuit) mais évitez l’été, les températures peuvent atteindre les 45-50 degrés! Le désert est brulant et vous n’en profiterez pas! Nous on y sommes allés fin janvier en 2021 et les températures étaient parfaites! 25 la journée, 10-15 la nuit. Une moyenne plus haute que la normale nous ont-ils dit mais avec le réchauffement climatique je ne suis pas surprise. De plus si vous privilégiez le hors-saison, il y aura moins de monde et vous trouverez de meilleurs prix!

Où dormir dans le désert?

Vous pouvez dormir dans le village de Merzouga mais je vous conseille vraiment de dormir dans le désert! Les campements ont des parkings dans la ville, vous posez votre voiture et ils vous emmènent en 4×4 ou en dromadaire jusqu’aux tentes. Les prix sont très abordables et les camps sont souvent très bien aménagés et très confortables. Vous mangerez sur place et n’aurez pas besoin de votre voiture.

Comme nous y étions deux nuits nous avons voulu essayer deux campements! Je vous raconte en détail chacune des ces expériences.

Notre nuit au Sahara Majestic Luxury Camp

Nous avions réservé notre nuit au Sahara Majestic Luxury Camp sur Booking et payé 71€ la tente avec petit-déjeuner et diner inclus pour deux personnes, ainsi que le transfert en 4×4 depuis la ville de Merzouga. Faut dire que, quand on voit le trajet et les dunes de sable, on est bien content de se faire conduire!! On découvre notre camp avec émerveillement: des belles tentes alignées face à face le long d’un tapis et des dunes de sable orangé à perte de vue.

Notre hôte, Hassan, nous installe à une petite table dans le sable et nous sert un traditionnel thé à la menthe et des petites patisseries marocaines. Il fait si beau et le décor est incroyable, on pourrait vraiment rester là des heures à admirer ce cadre irréel.

Notre tente n’a rien à voir avec une Quechua! C’est une tente immense avec un grand lit et un petit et une salle de bain totalement équipée. Un vrai confort dans un cadre exceptionnel.

On décide d’aller voir le coucher de soleil en haut des dunes. Hassan nous propose de nous y emmener en 4×4 mais on préfère marcher. Erreur! Après 10 minutes de galère à s’enfoncer dans le sable, le 4×4 arrive à notre rescousse et nous dépose sur une dune, nous indiquant qu’il reviendrait nous chercher après le coucher de soleil. Et on se retrouve seul au monde. Enfin presque, on aperçoit des petites silhouettes sur d’autres dunes aux alentours. C’est ma première expérience dans le désert et je n’avais jamais eu un spectacle comme ça. Le ciel était en feu, le sable orange éclatant, les photos parlent d’elles même mais ne font même pas justice à la beauté du moment. Inoubliable.

Nous avons été ramenés au camp et enfilé la tenue traditionnelle qui se trouvait sur notre lit avant d’aller diner car la température descendait. On s’est rendu compte qu’on était les seuls clients présents ce soir là (Covid..) et ça nous a fait beaucoup de peine pour eux, mais on a vraiment eu un traitement de rois! Tout d’abord le dîner, salades, soupes, tajines à profusion!

Puis après on a eu le droit à un petit feu de camp, avec musique, tam tam et chants traditionnels berbères! Ils ont essayé de nous apprendre à jouer du tam tam, pas facile la coordination des mains! Et ils nous ont fait danser autour du feu de camp! Vraiment, une autre dimension!

Le lendemain matin, on s’est levé aux aurores pour assister au lever du soleil (fortement conseillé!). A l’inverse du soir, les couleurs étaient vraiment douces, jaunes, roses et bleues. Hassan nous a porté un thé à la menthe tout de suite, quel service!

On s’est reposé un peu avant de prendre le petit déjeuner dehors, les temperatures sont vites remontées! Notre séjour se passait tellement bien qu’on a décidé de faire la visite guidée avec Hassan! 

Il nous a d’abord fait visiter un camp de nomades. Les nomades sont un peuple de berbères qui vivent toujours de manière primitive. Ils installent leurs tentes et troupeaux dans la montagne et quand il n’y a plus d’eau ou de nourriture, ils se déplacent et suivent leurs troupeaux de dromadaires et de chèvres. Ils vendent aussi leurs animaux sur les marchés. C’était hyper impressionnant de voir la façon dont il vivait. Par exemple, lorsqu’une femme va accoucher, ils la font s’allonger sur du sable brulant qu’ils ont préalablement chauffé pour aider les contractions et apaiser la douleur.

On a ensuite bu un thé à la menthe sous une tente, servi par une nomade (ils doivent avoir un accord entre eux, une petite pièce contre une visite pour les touristes et franchement ça ne me gène pas car quand on voit la modestie dans laquelle ils vivent!)

Ensuite on est allé assister à un concert de musique. C’était très sympa, même si c’était vraiment pour les touristes car tous les groupes s’arrêtent ici. Juste à côté, on est ensuite allé déjeuner dans un restaurant local goûter une spécialité de pizza fourrée.

Hassan nous a ensuite montré les anciennes mines qui étaient exploitées par les français et le village abandonné. C’était des mines de plomb, de quartz et de khôl (il nous a donné un morceau mais je n’ose pas le mettre sur mes yeux ahah) exploitées jusqu’en 1965.

Il nous a aussi montré et expliqué le système d’irrigation des palmerais et végétaux! Impressionant ce qu’ils arrivent à faire pousser dans un milieu aussi aride!

Sans compter le tour dans les dunes en 4×4, qui garantit des sensations fortes (faut bien s’accrocher!)

Cette journée de visite coûtait environ 50€ pour deux (avec le déjeuner inclus) mais nous avons laissé 70 car c’était vraiment mérité et on savait qu’ils traversaient une période vraiment compliquée. Puis leur générosité nous a vraiment touché!

Notre nuit au Desert Heart Luxury Camp

Hassan nous a ensuite déposé au parking où l’hôte de notre prochain campement nous attendait. Nous avons payé 76,50€ pour notre nuit au Desert Heart Luxury Camp (toujours avec dîner et petit déjeuner compris). Cette fois-ci nous avons opté pour l’autre moyen de locomotion du Maroc: le dromadaire. Le transfert vers notre campement coûtait 20€ par personne. Je ne voulais pas en faire à Marrakech, où les animaux sont surexploités dans des déserts presque sans sable (comme la Palmeraie..) mais c’est un incontournable du désert de Merzouga. Et puis à ceux qui me diront que ce n’est pas bien de monter sur leur dos: on ne pèse quasi rien pour eux, et les dromadaires qui ne servent pas au transport ou au tourisme risquent malheureusement de finir en manteau ou en brochette. Ils sont aussi pas mal exploités pour leur lait et leur laine, et il faut savoir qu’il n’y a plus de dromadaires sauvages au Maroc. 

Cela n’a rien à voir avec une promenade en cheval: il faut être patient car sa vitesse moyenne est de 4-5 km/h. Nous sommes donc partis à dos de dromadaires avec notre chamelier qui lui marchait devant nous. Il nous a fallu 2h pour gagner notre camp. Vers la moitié du chemin, nous avons fait une pause pour que les dromadaires se reposent et lorsqu’on a dû remonter une dune à pieds pour les rejoindre, on s’est vraiment demandé comment le chamelier marchait dans le sable avec ses baskets avec autant de facilité alors que nous on s’enfonçait à chaque pas!!

Le camp était assez similaire au précédent mais il était tout aussi joli!

On a assisté à un autre superbe coucher de soleil, même s’il était moins impressionnant que la veille! On se sent quand même tout petits, seuls (enfin presque car nos dromadaires passaient la nuit avec nous au camp) face à l’immensité du désert (et encore ce qu’on voit n’est rien comparé à la taille du Sahara).

Le dîner était très bon par contre assez lent, du coup on était trop fatigué pour refaire un feu de camp et on s’est couché tôt pour être en forme pour un autre lever de soleil le lendemain!

Les couleurs étaient encore une fois sublimes, et c’est vraiment une chance de pouvoir vivre cette expérience une deuxième fois!

On a profité de notre petit déjeuner et de quelques heures supplémentaires dans le camps avant de regagner la ville de Merzouga en 4×4 et récupérer notre petite voiture!

On est reparti sur la route, avec des étoiles pleins les yeux, des souvenirs et des images incroyables, et la promesse d’y retourner un jour.

Tips: Vous pouvez échanger vos euros en dirhams marocains avant de partir (moi sur Paris je vais à Cen Change ou Change Magenta) mais aussi retirer sur place dans les grandes villes. J’utilise Boursorama (la CB est gratuite et vous avez plusieurs retraits à l’étranger gratuits)! Il y a une offre parrainage hyper intéressante en ce moment avec le code CHGU0134 qui vous fait gagner jusqu’à 150€!

A très vite et n’oubliez pas de me rejoindre sur Instagram 🙂