Mes destinations

Maroc: Dormir dans le désert de Merzouga

Le désert de Merzouga (ou les dunes de l’Erg Chebbi, qui est le vrai nom, puisque Merzouga est en fait le nom du village qui donne accès au désert) est vraiment une destination incontournable si vous visitez le Maroc et reste pour moi le plus beau souvenir de ce voyage. Il se trouve aux portes du Sahara près de la frontière Algérienne.

Comment se rendre jusqu’au désert de Merzouga?

L’aéroport le plus proche se trouve à Ouarzazate (desservi par Transavia depuis Orly) mais Marrakech est aussi une bonne option si vous avez un peu de temps (ou Fès mais je n’ai jamais visité).

Vous pouvez y aller soit en voiture, soit en bus. Je déconseille fortement le bus: le trajet depuis Marrakech est de 10h et ils proposent souvent un séjour de 3 jours (dont 20h de bus du coup..) et je trouve dommage de louper tout ce qu’il y a à voir sur la route, d’arriver déjà épuisé dans le désert et surtout d’être en groupe alors que c’est un lieu qui s’apprécie encore mieux quand on est au calme.

Pour rappel nous avions loué une voiture pour 13 jours qui nous avait couté 99€ de location et 72€ d’essence (l’itinéraire complet de notre roadtrip se trouve dans mon article précédent).

Je vous invite vraiment à faire ce roadtrip et de profiter des étapes sur la route et de passer ensuite 2 nuits dans le désert. A mon avis une nuit c’est trop court, et les couchers de soleil sont tellement beaux qu’il serait dommage d’en voir qu’un seul!

Quand visiter le désert de Merzouga?

Tout dépend des temperatures que vous désirez (automne et printemps sont chauds mais supportables, hiver un peu plus doux surtout la nuit) mais évitez l’été, les températures peuvent atteindre les 45-50 degrés! Le désert est brulant et vous n’en profiterez pas! Nous on y sommes allés fin janvier en 2021 et les températures étaient parfaites! 25 la journée, 10-15 la nuit. Une moyenne plus haute que la normale nous ont-ils dit mais avec le réchauffement climatique je ne suis pas surprise. De plus si vous privilégiez le hors-saison, il y aura moins de monde et vous trouverez de meilleurs prix!

Où dormir dans le désert?

Vous pouvez dormir dans le village de Merzouga mais je vous conseille vraiment de dormir dans le désert! Les campements ont des parkings dans la ville, vous posez votre voiture et ils vous emmènent en 4×4 ou en dromadaire jusqu’aux tentes. Les prix sont très abordables et les camps sont souvent très bien aménagés et très confortables. Vous mangerez sur place et n’aurez pas besoin de votre voiture.

Comme nous y étions deux nuits nous avons voulu essayer deux campements! Je vous raconte en détail chacune des ces expériences.

Notre nuit au Sahara Majestic Luxury Camp

Nous avions réservé notre nuit au Sahara Majestic Luxury Camp sur Booking et payé 71€ la tente avec petit-déjeuner et diner inclus pour deux personnes, ainsi que le transfert en 4×4 depuis la ville de Merzouga. Faut dire que, quand on voit le trajet et les dunes de sable, on est bien content de se faire conduire!! On découvre notre camp avec émerveillement: des belles tentes alignées face à face le long d’un tapis et des dunes de sable orangé à perte de vue.

Notre hôte, Hassan, nous installe à une petite table dans le sable et nous sert un traditionnel thé à la menthe et des petites patisseries marocaines. Il fait si beau et le décor est incroyable, on pourrait vraiment rester là des heures à admirer ce cadre irréel.

Notre tente n’a rien à voir avec une Quechua! C’est une tente immense avec un grand lit et un petit et une salle de bain totalement équipée. Un vrai confort dans un cadre exceptionnel.

On décide d’aller voir le coucher de soleil en haut des dunes. Hassan nous propose de nous y emmener en 4×4 mais on préfère marcher. Erreur! Après 10 minutes de galère à s’enfoncer dans le sable, le 4×4 arrive à notre rescousse et nous dépose sur une dune, nous indiquant qu’il reviendrait nous chercher après le coucher de soleil. Et on se retrouve seul au monde. Enfin presque, on aperçoit des petites silhouettes sur d’autres dunes aux alentours. C’est ma première expérience dans le désert et je n’avais jamais eu un spectacle comme ça. Le ciel était en feu, le sable orange éclatant, les photos parlent d’elles même mais ne font même pas justice à la beauté du moment. Inoubliable.

Nous avons été ramenés au camp et enfilé la tenue traditionnelle qui se trouvait sur notre lit avant d’aller diner car la température descendait. On s’est rendu compte qu’on était les seuls clients présents ce soir là (Covid..) et ça nous a fait beaucoup de peine pour eux, mais on a vraiment eu un traitement de rois! Tout d’abord le dîner, salades, soupes, tajines à profusion!

Puis après on a eu le droit à un petit feu de camp, avec musique, tam tam et chants traditionnels berbères! Ils ont essayé de nous apprendre à jouer du tam tam, pas facile la coordination des mains! Et ils nous ont fait danser autour du feu de camp! Vraiment, une autre dimension!

Le lendemain matin, on s’est levé aux aurores pour assister au lever du soleil (fortement conseillé!). A l’inverse du soir, les couleurs étaient vraiment douces, jaunes, roses et bleues. Hassan nous a porté un thé à la menthe tout de suite, quel service!

On s’est reposé un peu avant de prendre le petit déjeuner dehors, les temperatures sont vites remontées! Notre séjour se passait tellement bien qu’on a décidé de faire la visite guidée avec Hassan! 

Il nous a d’abord fait visiter un camp de nomades. Les nomades sont un peuple de berbères qui vivent toujours de manière primitive. Ils installent leurs tentes et troupeaux dans la montagne et quand il n’y a plus d’eau ou de nourriture, ils se déplacent et suivent leurs troupeaux de dromadaires et de chèvres. Ils vendent aussi leurs animaux sur les marchés. C’était hyper impressionnant de voir la façon dont il vivait. Par exemple, lorsqu’une femme va accoucher, ils la font s’allonger sur du sable brulant qu’ils ont préalablement chauffé pour aider les contractions et apaiser la douleur.

On a ensuite bu un thé à la menthe sous une tente, servi par une nomade (ils doivent avoir un accord entre eux, une petite pièce contre une visite pour les touristes et franchement ça ne me gène pas car quand on voit la modestie dans laquelle ils vivent!)

Ensuite on est allé assister à un concert de musique. C’était très sympa, même si c’était vraiment pour les touristes car tous les groupes s’arrêtent ici. Juste à côté, on est ensuite allé déjeuner dans un restaurant local goûter une spécialité de pizza fourrée.

Hassan nous a ensuite montré les anciennes mines qui étaient exploitées par les français et le village abandonné. C’était des mines de plomb, de quartz et de khôl (il nous a donné un morceau mais je n’ose pas le mettre sur mes yeux ahah) exploitées jusqu’en 1965.

Il nous a aussi montré et expliqué le système d’irrigation des palmerais et végétaux! Impressionant ce qu’ils arrivent à faire pousser dans un milieu aussi aride!

Sans compter le tour dans les dunes en 4×4, qui garantit des sensations fortes (faut bien s’accrocher!)

Cette journée de visite coûtait environ 50€ pour deux (avec le déjeuner inclus) mais nous avons laissé 70 car c’était vraiment mérité et on savait qu’ils traversaient une période vraiment compliquée. Puis leur générosité nous a vraiment touché!

Notre nuit au Desert Heart Luxury Camp

Hassan nous a ensuite déposé au parking où l’hôte de notre prochain campement nous attendait. Nous avons payé 76,50€ pour notre nuit au Desert Heart Luxury Camp (toujours avec dîner et petit déjeuner compris). Cette fois-ci nous avons opté pour l’autre moyen de locomotion du Maroc: le dromadaire. Le transfert vers notre campement coûtait 20€ par personne. Je ne voulais pas en faire à Marrakech, où les animaux sont surexploités dans des déserts presque sans sable (comme la Palmeraie..) mais c’est un incontournable du désert de Merzouga. Et puis à ceux qui me diront que ce n’est pas bien de monter sur leur dos: on ne pèse quasi rien pour eux, et les dromadaires qui ne servent pas au transport ou au tourisme risquent malheureusement de finir en manteau ou en brochette. Ils sont aussi pas mal exploités pour leur lait et leur laine, et il faut savoir qu’il n’y a plus de dromadaires sauvages au Maroc. 

Cela n’a rien à voir avec une promenade en cheval: il faut être patient car sa vitesse moyenne est de 4-5 km/h. Nous sommes donc partis à dos de dromadaires avec notre chamelier qui lui marchait devant nous. Il nous a fallu 2h pour gagner notre camp. Vers la moitié du chemin, nous avons fait une pause pour que les dromadaires se reposent et lorsqu’on a dû remonter une dune à pieds pour les rejoindre, on s’est vraiment demandé comment le chamelier marchait dans le sable avec ses baskets avec autant de facilité alors que nous on s’enfonçait à chaque pas!!

Le camp était assez similaire au précédent mais il était tout aussi joli!

On a assisté à un autre superbe coucher de soleil, même s’il était moins impressionnant que la veille! On se sent quand même tout petits, seuls (enfin presque car nos dromadaires passaient la nuit avec nous au camp) face à l’immensité du désert (et encore ce qu’on voit n’est rien comparé à la taille du Sahara).

Le dîner était très bon par contre assez lent, du coup on était trop fatigué pour refaire un feu de camp et on s’est couché tôt pour être en forme pour un autre lever de soleil le lendemain!

Les couleurs étaient encore une fois sublimes, et c’est vraiment une chance de pouvoir vivre cette expérience une deuxième fois!

On a profité de notre petit déjeuner et de quelques heures supplémentaires dans le camps avant de regagner la ville de Merzouga en 4×4 et récupérer notre petite voiture!

On est reparti sur la route, avec des étoiles pleins les yeux, des souvenirs et des images incroyables, et la promesse d’y retourner un jour.

Tips: Vous pouvez échanger vos euros en dirhams marocains avant de partir (moi sur Paris je vais à Cen Change ou Change Magenta) mais aussi retirer sur place dans les grandes villes. J’utilise Boursorama (la CB est gratuite et vous avez plusieurs retraits à l’étranger gratuits)! Il y a une offre parrainage hyper intéressante en ce moment avec le code CHGU0134 qui vous fait gagner jusqu’à 150€!

A très vite et n’oubliez pas de me rejoindre sur Instagram 🙂

Mes destinations

Roadtrip Maroc: De Marrakech au Désert de Merzouga!

Après avoir passé quelques jours à Marrakech (et n’avoir pas trop aimé, voir article précédent), on avait hâte de prendre la route et de découvrir des zones moins peuplées du pays! Et on peut vous dire que ça n’avait rien à voir avec la folie de Marrakech: les gens sont calmes, honnêtes, accueillants et on s’y est senti vraiment bien!

C’est parti pour un roadtrip de 9 jours (n’hésitez pas à rajouter un jour ou deux, je regrette de n’avoir pas passé plus de temps dans certains endroits! Pour rappel, nous avons effectué ce voyage en Janvier 2021).

Voici notre itinéraire:

Jour 1: Départ de Marrakech, visite de Ait Ben Haddou, nuit à Ouarzazate. Temps de route: 4h.

Jour 2: Visite de l’Oasis de Fint et Ouarzazate et nuit sur place.

Jour 3: Route vers Les Gorges de Dadès et nuit sur place. Temps de route: 2h15.

Jour 4: Visite des Doigts du Singe et route vers Tinghir. Nuit là bas.  Temps de route: 1h20.

Jour 5: Route vers le désert de Merzouga. Nuit sur place dans le désert. Temps de route: 2h50

Jour 6: Journée et nuit dans le désert.

Jour 7: Départ de Merzouga, route vers les Gorges de Todra et nuit là bas. Temps de route: 2h55.

Jour 8: Visite de Skoura et nuit à Tamdakthe. Temps de route: 3h.

Jour 9: Retour sur Marrakech. Temps de route: 3h25.

.

.

.

.

Pour information, nous avions loué notre voiture chez Auto Morrocco et cela nous a coûté 99 euros pour 13 jours. La route est facile et goudronnée mais aussi souvent en travaux! Il nous ait arrivé d’être coincés derrière un tractopelle en attendant qu’il trace un semblant de route devant nous ou qu’il évacue les grosses pierres que son collègue venait de faire tomber de la falaise à quelques mètres de nous – pas très rassurant! Mais en dehors de ça, beaucoup de lignes droites et des routes faciles à conduire. Attention à la vitesse, car beaucoup de barrages de policiers (c’est la route qui va vers l’Algérie alors les contrôles sont renforcés).

Sachez aussi que si vous voulez faire uniquement le roadtrip vers le désert et éviter Marrakech, vous pouvez prendre un vol direct pour Ouarzazate (par exemple avec Transavia depuis Paris Orly) ça vous fera gagner 8h de route aller retour!

Pour notre premier arrêt, à environ 2h de Marrakech, nous avons déjeuné en haut du col de Tizi-n-Tichka. Un petit restaurant avec une terrasse sur le toit (pour le trouver sur Google « Café restaurant des cascades de tichka chez Mohamed et Omar ») tout en haut de la montagne. Très peu de choix, 40 minutes d’attente (ce qui est normal quand on commande une tajine) mais quel régal! Notre tajine Kefta nous a coûté 120 DHR soit 12€ (un peu cher, mais on ne va pas râler pour quelques euros quand on sait comment ils ont souffert de l’absence de touristes.)

Nous continuons notre route et nous arrivons dans un endroit hors du temps, Ait Ben Haddou! Une merveille qu’il ne faut absolument pas rater!

Ait Ben Haddou

Il s’agit d’un village fortifié (appelé Ksar) de bâtiments de terre construits sur une colline. Il est très bien conservé et inscrit au Patrimoine de l’Unesco depuis 1987. On se promène bien évidemment à pieds, dans ses petites ruelles et ses escaliers en terre. Il y a quelques petits commerçants et nous avons eu un coup de coeur pour Mehdi et sa gentillesse! Il peint des tableaux avec du safran et du thé et révèle les couleurs en les chauffants au gaz! Bluffant!

Ensuite on est allé prendre un thé à la menthe sur une terrasse (pas difficile à trouver car c’est la seule!) Avec une vue magnifique sur la cité! Je recommande vraiment. Il faut savoir que le ksar n’est plus habité (ou très rarement par des locaux qui veulent y établir une petite boutique) mais une dame a restauré cette maison autrefois familiale pour en faire un « petit salon de thé » (je mets entre guillemets car c’est évidemment très rustique). Prix du thé (la théière entière quoi): 50 DHR/5€.

Ouarzazate

On a ensuite rejoint Ouarzazate qui se trouve 30 kms plus loin. La ville est moderne (vous pourrez faire le plein, retirer du liquide, faire les courses etc) mais nous c’est surtout dans l’ancien village fortifié de la Kasbah qu’on a préféré se promener. A une dizaine de minutes du centre de Ouarzazate, on découvre notre hôtel dans un vrai havre de paix: Le Riad Chay ! La décoration est soignée et colorée, la terrasse rooftop est sublime! Vous avez des transats et une belle vue sur la palmeraie! 

Et puis le dîner (surtout la tajine poulet citron) fut un vrai régal! On a vraiment été reçu comme des rois! La nuit nous a couté 50€ et le dîner 300 DHR (30€). Sur les murs, on pouvait voir de la décoration faisant référence aux nombreux films tournés dans la région, Ouarzazate étant un peu le Hollywood du Maroc!

Oasis de Fint:

Dans la matinée, on est parti à l’aventure pour trouver l’Oasis de Fint! Je dis bien l’aventure car ce n’était pas vraiment évident! Peut-être qu’en période touristique normale, il y a du monde mais là on était seuls! En quittant notre hôtel, on part vers le Sud direction Tarmigte, on passe devant un immense lotissement pavillonnaire VIDE (en gros les routes sont tracées, les compteurs d’électricités sont en place, mais aucune maison n’est sortie du sol)! Ensuite pour vous repérer, je vous conseille de mettre Google Maps en version satellite! On a suivi un panneau qui était surement pour les tracteurs et on a traversé un chemin de terre et de cailloux alors qu’il y avait une route goudronnée en parallèle! Ensuite on s’est garé au niveau des habitations, la route était boueuse, on ne voulait pas risquer d’aller plus loin. On est parti explorer à pieds. Un habitant nous suivait pour s’improviser guide et il ne faut pas attendre pour leur dire que vous n’êtes pas intéressés sinon ils attendront de l’argent en retour! En vrai, nous avions surtout envie de trouver un endroit pour manger!! Des femmes et des enfants faisaient la lessive dans le fleuve pendant que leurs ânes broutaient l’herbe sèche. J’ai voulu m’approcher d’un âne mais j’ai glissé et je suis tombée dans la boue (je ne vous raconte pas l’état de mes Converses blanches).

En traversant le fleuve on se retrouve dans une petite cité en ruines et à coté l’hôtel-restaurant « L’auberge des délices » qui n’avait bien sûr aucun client dans cette période de covid. Le patron était ravi de nous accueillir et nous a averti qu’il y aurait un peu d’attente pour manger car il fallait qu’il rallume la cuisine et aille chercher de la marchandise! Il nous a fait une tajine de légumes, juste parfaite! On a été rejoint sur la terrasse par 3 français qui descendaient de France en camping car! Notre déjeuner nous a couté 120 DHR/12€.

Studios Atlas:

Dans l’après midi, on a visité les Studios Atlas de Ouarzazate! Si vous êtes fan de cinéma, c’est vraiment sympa à visiter! Des films comme Le Diamant du Nil, La Momie, Astérix et Obélix Mission Cléopâtre, Gladiator et Kingdom of Heaven y ont été tournés mais aussi des séries comme Game of Thrones et Prison Break (la saison 5). On se promène à travers des décors bien conservés, on passe de l’Egypte à la Rome Antique et on admire aussi le Street Art qui orne les murs des studios.La visite coûte 80 DHR par personne et vous pouvez choisir la visite guidée si vous voulez des anecdotes de tournages. Vous pouvez trouver encore plus d’exemples de films tournés là bas sur leur site officiel. Il paraît aussi que la station service dans le film d’horreur « La Colline a des yeux » se trouve quelque part le long de la route, mais je n’ai eu l’info qu’après (dommage, j’adore ce film!).

.

Gorges de Dadès

Après une deuxième nuit sur Ouarzazate, nous avons repris la route, toujours vers l’Est, direction les Gorges du Dadès. Attention, vrai coup de coeur! La beauté de décor est saisissante et les routes donnent le vertige (mais elles sont suffisamment larges pour ne pas être vraiment dangereuses)! Si vous regardez bien sur les flancs de la colline, les petits points noirs et blancs ne sont pas des arbres mais bien des moutons! Mon point de vue préféré c’est celui-ci, tapez « Vue panoramique de Timzzillite » sur Google Maps. Vous pourrez ensuite boire un verre à la terrasse de l’hôtel restaurant qu’on peut voir derrière moi!

On décide de s’arrêter dans un petit resto qui était conseillé sur le routard « Chez Pierre » (qui fait auberge aussi!), mais nous trouvons porte close. On était sur le point de faire demi-tour, quand le Pierre en question est apparu et nous a annoncé qu’il nous ferait à manger avec plaisir! Forcément on a dû patienter mais par contre quel régal! Je recommande les yeux fermés! L’endroit est vraiment beau et possède une terrasse immense joliment décorée!

Ensuite nous avons regagné notre hôtel. Nous avions réservé une nuit à l’hôtel Dar Ahlam Dadès et nous avons été accueilli par son propriétaire Mohammed, avec un thé à la menthe sur sa terrasse rooftop! D’une gentillesse incroyable! On a discuté un long moment avec lui, il était vraiment heureux de nous accueillir dans cette période compliquée. Son hôtel, qu’il a ouvert avec sa femme, est vraiment propre et bien décoré, et notre chambre super cozy comme on adore! La vue sur la terrasse est superbe, avec les falaises qui changent de couleurs au fil de la journée!

Il nous a conseillé d’aller voir le coucher de soleil sur la colline d’en face, et quand on serait de retour, il nous aurait préparé un bon petit dîner! Nous avons enfilé les tenues traditionnelles qu’il nous a prêté pour ne pas avoir froid et avons entrepris notre petite randonnée. La vue sur le village était magnifique. Par contre au retour, il faisait nuit et nous ne trouvions plus notre chemin, heureusement des locaux nous ont repéré et nous ont montré la route ahah!

De retour à l’hôtel, Mohammed nous a préparé un super dîner, on était les seuls guests, alors on avait la jolie salle à manger que pour nous!

Randonnée « Les Doigts du Singe »

Le lendemain nous voulions faire une randonnée pour découvrir les fameux « Doigts du singe ». Mohammed nous a fortement recommandé de prendre un guide mais après quelques appels, aucun n’était dispo, et c’est lui qui est venu! Il nous a préparé un pique nique avant de partir! Vraiment, ne faites pas cette randonnée seul! Elle n’est pas vraiment balisée et elle est, comment dire, acrobatique! Il faut passer sous des rochers, en escalader d’autres.. On se serait perdus 10 fois sans guide! Par contre c’était génial! On est monté en haut sur un plateau et on est tombé sur un troupeau de chèvres, certaines broutaient même en équilibre sur les rochers! Vraiment un paysage qui sort de l’ordinaire!

Après le pique nique, nous sommes retournés à l’hôtel pour un dernier thé à la menthe avec notre hôte, et c’était dur de quitter cet endroit vraiment génial. Notre nuit avec petit déjeuner nous a coûté 30€, et les extras (diner, randonnée et pique-nique) 600 DHR (60€).

Tinghir 

Nous avons repris la route, cette fois jusqu’à Tinghir. On dormait dans un petit hôtel, Retour au Calme. Accès difficile en voiture car les routes sont vraiment étroites mais il portait bien son nom: on était vraiment au calme! Le confort était très sommaire (mais hyper abordable, 22€ avec pdj), par contre ils avaient des chats et des chiens domestiqués (ce qui est rare au Maroc..) et ça faisait vraiment plaisir.

On est allé voir le coucher de soleil sur la Palmeraie qui se situe quelques kilomètres au nord (direction Gorge de Todra). Les couleurs étaient juste magiques! Je vous laisse juger par vous-même!

Désert de Merzouga

Depuis Tinghir, nous avons roulé jusqu’au désert de Merzouga pour y passer deux nuits. C’est LE meilleur moment du voyage, une pure merveille cet endroit! Alors je ne vous en dis pas trop maintenant et je fais un article spécialement là dessus dès la semaine prochaine promis! Notre budget désert (nuits, repas, excursions) nous a coûté 257€.  Je vous montre une petite photo pour vous donner envie de lire le prochain article! 🙂

Gorges de Todra

Sur le chemin du retour (le même) on s’est arrêté aux endroits qu’on n’avait pas eu le temps de faire! On a préféré diviser en deux pour ne pas conduire des heures d’affilées sans rien voir! On a donc dormi dans les Gorges de Todra, qui se situent à quelques kms de Tineghir. La route est vraiment belle et les passages resserrés entre les falaises vraiment impressionnants!

On a dormi au Riad Sephora (29€ la nuit). Pour le diner notre hôte nous a préparé un bon couscous (220 DHR pour 2). La vue depuis notre chambre:

On aurait aimé avoir eu le temps de faire une randonnée mais malheureusement c’était trop court. On a repris la route et on s’est arrêté à El-Kelaa Des M’Gouna , surnommée la Vallée de la Rose puisque c’est leur spécialité. Vous avez peu de chance de voir des cultures, par contre il y a des boutiques tout le long de la route si vous voulez acheter des produits à base de rose!

Skoura

On a ensuite fait un stop dans la palmeraie de Skoura (on avait essayé à l’aller mais on s’est perdu dans les palmiers!!) mais là on a trouvé un bel endroit à visiter: la Kasbah d’Amridil. On a fait la visite guidée car c’est bien plus intéressant de connaitre l’histoire du lieu (50 DHR la visite guidée contre 20 la normale).

C’est aussi cette Kasbah qu’on peut voir sur le billet sur l’ancien billet de 50 Dirhams. Pour le déjeuner on est allé manger au restaurant La Vallée des Fleurs « Chez le patron barbu », qui a adopté ce nom après vu ce surnom dans le Routard!

Et puis pour notre dernière nuit sur la route, on a choisi le village de Tamdakhte. On a dormi au Riad Tamdakhte à 5 kms de Ait Ben haddou, pour se rapprocher de Marrakech. Notre hôtel était vraiment mignon et le propriétaire extrêmement gentil (tellement un contraste avec Marrakech)! En face de l’hôtel, il y a un ancien ksar qu’on peut visiter et aussi un jardin et des cultures au bord de la rivière qui vaut vraiment la visite!

On a diné à notre hôtel et on s’est vraiment régalé. On a payé 41€ la nuit avec pdj et 24€ le diner pour deux. On a eu droit au lever du soleil au réveil, c’était magique!

J’espère que cet article vous aura plu! C’est un voyage qui m’a pris du temps à organiser car c’était la première fois mais aussi parce que je ne trouvais pas toutes les réponses que je voulais sur internet, alors si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas!

Pour vous donner un ordre d’idée (le budget peut bien sûr changer suivant la période et l’inflation):

Mes destinations

Maroc: Ce que nous avons vraiment pensé de Marrakech!

C’est une destination qui n’était pas sur ma liste de priorité, mais quand en janvier 2021 je comparais les destinations en tenant compte des frontières ouvertes (et sans quarantaine obligatoire), le Maroc est apparu comme un compromis vraiment sympa: du soleil, un voyage pas cher et juste un test covid pour s’y rendre (c’était avant le vaccin).

Nous avions prévu 13 jours pour ce voyage avec l’idée de faire quelques jours à Marrakech et de faire un roadtrip jusqu’au désert de Merzouga (environ 10h de route) en faisant des étapes tout du long. Ce n’est que notre avis mais nous n’avons pas aimé Marrakech et si c’était à refaire nous n’y passerions pas plus d’une journée. C’est une ville que j’ai trouvé oppressante, bruyante, sale et peu accueillante. Mais je parle principalement de la Médina et des quartiers historiques. Si vous choisissez simplement de passer du temps dans un beau Riad en dehors de la ville, vous n’aurez sûrement pas la même expérience. Et pourtant ce voyage reste un de mes plus mémorables, grâce au reste du parcours qui s’est avéré une belle surprise. Je vais donc dans ce premier article vous parler de Marrakech, ce que j’aimé et détesté en toute honnêteté, et puis je vous détaillerai l’itinéraire jusqu’au désert de Merzouga que nous avons fait avec son budget détaillé dans le prochain article.

Préparation du voyage:

Suivant votre ville de départ, il est possible de trouver des offres de vols vraiment intéressantes. Nous avons pris Ryanair (que je n’affectionne pas vraiment pourtant..) au départ de Beauvais (il faut donc prendre la navette de Paris depuis Porte Maillot à 15€). Le vol aller Paris Beauvais-Marrakech pour 2 avec une seule valise en soute de 20kg nous a couté 74€. Pour le retour nous avons pris Transavia (bien mieux!) pour un vol Marrakech- Paris Orly et ça nous a couté 138€ avec la valise. 

Pour résumer: navette jusqu’à Beauvais + Billets d’avion aller retour + valise en soute partagée pour 2 = 121€ par personne.

La voiture:

Si vous restez juste à Marrakech, je vous déconseille la voiture (c’est une horreur pour circuler)! Par contre si vous partez en roadtrip et que vous ne voulez pas passer des heures dans un bus bondé, c’est vraiment recommandé. Nous avons loué en ligne sur Auto Morocco une petite Fiat Panda pour 99€ pour 13 jours. J’avoue que quand on est arrivé on n’était pas rassuré! Notre vol est arrivé à 23h et nous n’arrivions pas à trouver le stand de l’agence. Il s’est avéré qu’ils n’en ont pas et qu’ils nous attendaient juste sous un lampadaire sur le parking! Au final, la location s’est très bien déroulée du début à la fin!

Budget petite voiture pour 13 jours: 99€.

L’argent:

Peu d’endroits prennent la carte de crédit alors je vous conseille d’emmener des espèces. Pour simple calcul, 1€ c’est environ 10 Dirhams. Il y a également des distributeurs sur place mais le plus simple est d’en échanger en France. Moi sur Paris les deux agences que je préfère c’est Cen-Change et Change-Magenta

Les logements:

Pour réserver nos hébergements, je suis passée par la plateforme que tout le monde connait, Booking, car c’est franchement le plus simple! Pour Marrakech on trouve facilement des hôtels très accessibles, aux alentours de 40-50€ la nuit. Mais lisez-bien les avis des clients car parfois les photos ne font pas tout!

CE QUE NOUS N’AVONS PAS AIMÉ:

On va commencer par ça pour finir sur une note positive ensuite! Mais je préfère vous prévenir pour vous éviter des mésaventures!

Les arnaques! Je ne sais meme pas par ou commencer! Déjà le premier soir on arrive vers la Médina à minuit (on ne peut pas rentrer en voiture dedans et les rues étaient désertes car couvre feu à 21h) donc on se gare en périphérie sur une place gratuite. Sauf qu’un homme débarque, en disant que c’est « sa zone » qu’il surveille (oui car là bas il n’y pas de parcmètres mais des gardiens de parking, pas toujours très honnêtes..), je n’ai pas envie de me faire avoir tout de suite alors je refuse mais il m’entend dire à mon copain le nom de l’hotel et fait mine de nous y conduire. Arrivés là bas, je pensais que le gérant de l’hotel allait nous défendre, mais non, ils se sont parlés en arabe et nous annoncer un prix de 50 DHR pour le parking (et moi qui tenait mon guide du routard où ils notent maximum 20/25 pour une nuit). Bref on finit par payer 30, qu’il nous laisse tranquille. On arrive dans la chambre, forte odeur d’humidité, j’ouvre le lit, des poils et des longs cheveux noirs!! Pas possible, je retourne à la réception qui me dit qu’il parlera à la femme de ménage et nous reloge. J’avais choisi cet hotel car les photos étaient vraiment belles, et il y avait une piscine centrale. La 2ème nuit, des clients sont restés jusqu’à 2h dans la piscine et ca a résonné dans tout l’hotel, on avait l’impression qu’ils étaient dans notre salle de bain. Je pense que le gérant a vu qu’on était super énervés qu’il nous a mis en no show sur booking pour qu’on ne puisse pas laisser d’avis (j’ai bien sûr prouver à Booking que c’était faux!). Bref je vous laisse le nom pour vous éviter la meme erreur:  Riad Challa Spa: à fuir!!!

Notre premier matin, on décide de sortir se balader tôt, on voulait faire le Palais de la Bahia mais il s’est avéré fermé à cause du COVID. Les locaux remarquent très vite qu’on est des touristes et chacun veut nous emmener dans une direction. « Venez voir le marché des tanneurs », « Venez voir la place des épices ». Certains se disputent même entre eux pour nous « avoir » alors qu’on décline toute proposition. On achète des épices (on se fait arnaquer au passage mais soit) et un jeune commence à nous parler (on pensait qu’il travaillait pour la boutique). Il nous dit direct « moi je ne suis pas un guide, je ne veux rien, je suis juste content de voir des touristes ». Il insiste pour nous montrer le marché des tanneurs et on arrive devant un atelier où ils fabriquent des foulards. Le vendeur parait sympa, il nous explique comment ils font les couleurs, et nous montre sa boutique. Il nous fait essayer plusieurs foulards, nous prend en photo. On se laisse faire car je comptais en acheter un de toute façon. Puis il nous annonce le prix: 90€ les deux foulards! La BLAGUE! On fait mine de partir et il descend un peu! Je lui dis direct que de toute façon on n’en veut qu’un seul. Bref ça dure bien 10 minutes et c’est vraiment épuisant. On finit par l’acheter à 20€. Il est joli, je suis contente. Le dernier jour de votre voyage on retrouve mon foulard dans un magasin agréé du Maroc où les prix sont fixes: 7€, Made in India. Je ne vous dis pas la rage..!!

Bref on essaie de se séparer de notre « guide non désiré » mais pas moyen, et il essaie de nous faire arrêter à pleins de stands du Souk où on nous annonce des prix outrageux. On est gavé, il est 13h, on lui dit que maintenant ça suffit, on veut partir pour aller déjeuner et on n’a plus rien à acheter. Et du coup il nous demande de l’argent pour la visite! Quelle surprise tiens! On refuse, à part nous avoir arnaqué il n’aura rien fait pour nous, et il se met alors à nous insulter de tous les noms, fait un croche patte à mon copain, puis finit par nous laisser tranquille. Mais plus JAMAIS! Ne laissez jamais ces « faux guides » vous emmener voir des boutiques car ils reçoivent des commissions derrière et vous allez payer le prix fort!

Malheureusement, on s’est souvent senti victime d’arnaques dans cette ville. On va acheter un jus d’orange sur la place centrale où le prix est affiché en gros, et au moment de payer, c’est le double « bah oui c’était le prix pour les petits verres » mais bizarre on nous a pas informé qu’on avait le choix! L’ambiance est oppressante, les rues minuscules et on doit faire attention de ne pas se faire écraser le pied par les centaines de mobylettes qui foncent et polluent l’air. On regarde avec peine les mules fatiguées et blessées se frayer un passage sous les fouets de leurs propriétaires.

Heureusement, dans tout ce brouhaha , on a trouvé quelques endroits qui nous ont donné des bouchées d’oxygènes!!

CE QUE NOUS AVONS AIMÉ:

  • L’Ensemble Artisanal: c’est un complexe de boutiques où les prix sont fixes et agréés par le Maroc. Pas besoin de négocier, vous les paierez au juste prix et les vendeurs seront beaucoup plus sympas et détendus. On y trouve des babouches, des cabas, des objets en bois, des lampadaires, des carnets en cuir, etc.. Un peu tout ce qu’on retrouve dans le Souk mais sans perdre 10 minutes à faire baisser les prix. Adresse: Av. Mohammed V, Marrakech // Horaires: TLJ 9h30-19h sauf le dimanche: 9h-14h.
  • Visiter un hôtel de luxe: Si vous le pouvez, allez boire un thé dans un bel hôtel. Nous avons pu visiter le Royal Mansour grâce à un contact de mon copain, et quel endroit incroyable. Chaque pièce est un émerveillement! Et pour cause, il appartient au Roi du Maroc. L’architecture est dingue et c’est un havre de paix à quelques pas de la Médina! Un autre hôtel top pour un Tea Time: La Mamounia. Quelques photos de notre visite au Royal Mansour:

  • Les Potiers en dehors de la Médina: Contrairement au Souk, ces boutiques étaient hyper agréables et calmes. Il y a en plusieurs côte à côte sur la route des Remparts à l’Est de la ville. On a pu faire notre shopping de tajines sans être abordés et on a pu négocier calmement (et même pas envie de trop descendre les prix tellement c’était pas chers et qu’on s’est senti bien). Je vous mets des idées de prix en bas de l’article!
  • Diner au Rooftop Kabana pour le coucher de soleil avec vue sur la Koutoubia. Une adresse un peu plus européenne mais avec des sushis à tomber et un cadre vraiment sympa!
  • Thé et patisseries sur le rooftop du Café Kessabine avec vue sur la place Jemaa el Fna!
  • Un resto en toute simplicité sur la place principale: Snack Toukbal, accueil impeccable et des prix vraiment très bas. Ils ont une terrasse avec vue sur la place Jemaa el Fna. Il était recommandé par le routard et c’était vraiment parfait pour un déjeuner rapide. Une soupe, un plat et une boisson pour deux personnes coûtent environ 10€.
  • Notre 2ème hotel à Marrakech: au retour de notre roadtrip il nous restait 2 nuits à Marrakech et nous avons choisi le Palais Razala (72€ la nuit) qui n’avait rien à voir avec le premier. Le gérant était super accueillant, il est venu nous chercher au parking dans une voiturette de golf, il nous a escorté jusque’à la Place Jema El Fna pour pas qu’on se fasse embêter, nous a indiqué où acheter des tajines pas chères, bref d’une grande aide et hospitalité. Et la chambre était superbe!
  • Les couleurs de la Médina. Ce qui est dommage, c’est que notre visite a été gâchée par l’ambiance oppressante et les vendeurs intempestifs qui s’acharnent sur tous les touristes, mais malgré tout, l’endroit est coloré, l’architecture intéressante, leur artisanat (celui qui est authentique) vraiment superbe, et on aimerait pouvoir admirer tout ça dans le calme (et ramener un lampadaire à la maison)!

Recommandés mais que nous n’avons pas testé:

Faute de temps (et de Covid car il y avait encore beaucoup de choses fermées), nous aurions bien visité:

  • Le Palais de la Bahia
  • Jardin Majorelle
  • Les Tombeaux Saadiens

Ce sera pour un prochain voyage car oui, nous reviendrons à Marrakech, mais en essayant de rester éloignés de la Médina cette fois!

Voici quelques exemples de prix:

  • Plat Tajine moyen avec motif: 2,30€. Sans motif: 1,50€.
  • Grand cabas en feuilles de palmiers avec inscription: 12€
  • Mini Tajine, photophore, sucrier: 0,92€
  • Babouches (suivant motif et finition): 8-14€
  • Parking journée Marrakech: 1,50-3€
  • Une tajine ou couscous dans un resto: 4-8€
  • Dej rapide dans un snack type Snack Toukbal (entrée, plat, boisson): 5-8€
  • Cocktail au rooftop Kabana: 11€
  • Tea Time au Royal Mansour: 42€

Quand je vous dis que ce voyage au Maroc reste pour moi un moment magique (sûrement dur à croire après tout ce que vous avez lu!) c’est surtout pour la suite! Notre roadtrip dans les campagnes, les montagnes, le désert, à la rencontre de personnes modestes et authentiques, bien plus accueillantes et sincères, c’était vraiment l’opposé de Marrakech! L’article arrive très vite promis, en attendant n’hésitez pas si vous avez la moindre question!!

A très vite 🙂

Charlène